18 sept. 2016

Mon top 5 ghibli

Afficher l'image d'origine


Bonjour tout le monde !


Aujourd'hui, je reviens dans un article que je devais vous faire depuis un petit moment : il s'agit de mon top 5 des bijoux d'animation du studio Ghibli, que je vous avais promis dans cet article. Il a été très difficile de faire un choix, parce que j'aime presque tous les films que j'ai vu, pour quelques-fois des raisons différentes. Sachez donc que même si c'est un top 5, cela ne veut pas dire que je n'ai pas apprécié les autres, juste qu'il faut faire des sacrifices dans la vie haha :) 


Sans plus attendre, c'est parti !


Mon top 5 Studio Ghibli



5 - Les Souvenirs de Marnie




On commence avec un des films les plus récents du studio : sorti en 2015, Les Souvenirs de Marnie raconte l'histoire d'Anna, jeune fille timide venue soigner ses crises d'asthmes chez la tante de sa mère adoptive, sur une petite île japonaise en pleine nature. Entre rêves et réalité, elle y rencontre Marnie et devient amie avec la belle adolescente très mystérieuse. C'est pour elle l'occasion d'en apprendre plus sur ses origines naturelles et sur un passé enfoui depuis bien trop longtemps...
La première chose que j'ai aimé dans ce film c'est le scénario : on part d'un fil rouge assez classique ( la jeune ado adoptée qui se cherche et veut donc en savoir plus sur ses origines biologiques ) et on s'en va vers quelque-chose d'original, de différent. On se retrouve aussi perdu qu'Anna, l'héroïne, lorsqu'il s'agit de faire la part entre ce qu'elle invente et la réalité. Impossible de se rendre compte où la rêverie commence et s'arrête, même après plusieurs visionnages. J'ai aussi apprécié le fait que l'on n'arrive jamais à trouver l'entière vérité avant la fin du film, même si on a quelques indices. Le dénouement final est toujours préservé !
Ensuite, j'ai adoré ( mais comme dans tous les films ghibli ) le graphisme parfaitement étudié des personnages et des décors. Les films sont vraiment vivants, avec un environnement qui bouge constamment autour de l'action principale, un vrai "dessin animé" quoi. A chaque fois que je revois ce film, je m'extasie devant le mouvement des vagues qui bougent, le vent dans les cheveux de Marnie ou un nouveau détail que je n'avais pas remarqué jusqu'alors. Un film à redécouvrir à chaque fois !
Juste pour finir, attention aux quelques longueurs qui nous font nous ennuyer un peu par moment.




4 - Le Château Ambulant


Un long-métrage un peu plus ancien puisque datant de 2005 cette fois-ci. Malgré cela, on y retrouve selon moi tous les ingrédients qui font un bon ghibli : une animation et un dessin hors du commun ( Oui j'y reviendrais souvent haha ), une histoire géniale et originale avec souvent une jolie morale derrière,  plus un monde fantastique et imaginé de toute pièce qui fait rêver.
Sophie, jeune chapelière timide et au physique un peu ingrat, se retrouve transformée par la méchante sorcière des landes en une grand-mère de 90 ans sur à une altercation avec cette dernière. Ne sachant que faire, elle décide de se mettre à la recherche du beau magicien Hauru, qui selon elle est le seul à pouvoir la défaire de sa malédiction. Seul problème : il a la réputation de dévorer le cœur des femmes, au propre comme au figuré. Et Sophie ne tarde pas à tomber sous son charme... Pourra-t-elle redevenir celle qu'elle est vraiment sans mettre sa vie en péril ?
Un super film donc, avec un récit vraiment complexe ( un peu trop ? ), long et plein de rebondissements. Le côté "parcours initiatique" du conte m'a bien plu : les personnages apprennent à se connaître, que ce soit eux-mêmes ou mutuellement, pour devenir totalement différents de ceux qu'ils étaient au départ.



3 - Le vent se lève



Même si j'ai dit un peu plus haut que ce que je préfère dans les ghibli ce sont  ( entre autres ) leurs mondes fantastiques, la 3ème place du podium est occupé par un film totalement différent.
Depuis qu'il est enfant, Jiro Horikoshi rêve de devenir pilote d'avion. Hélas, ses yeux sertis d'immenses lunettes sans lesquelles il ne peut pas voir, son rêve risque bien de ne rester qu'un rêve. Déterminé, Jiro se tourne alors vers l'aéronautique. Ce qu'il ne sait pas encore, c'est qu'il deviendra l'un des ingénieurs les plus reconnus de son époque en créant les "chasseurs zéro", les très célèbres bombardiers japonais...
Très librement inspiré de la vie de Jiro Horikoshi, Le Vent Se Lève est un film biographique et historique : à travers l'existence de l'ingénieur, on vit également de événements majeurs de l'histoire du Japon, tels que le séisme de 1923 de Kanto ou l'entrée en guerre du Japon pendant la seconde guerre mondiale.
Les récits historiques m'ont toujours attirés : je les prends comme des documentaires et j'adore découvrir une nouvelle facette de l'histoire de l'humanité en les regardant. Le film s'adresse donc à un public différent : pas de magie et de sorciers pour les enfants ici. C'est peut-être aussi pour ça qu'il m'a plu : le changement n'a jamais fait de mal à personne, n'est-ce pas ?
En plus, il est rempli de symboles : dernière réalisation d'Hayao Miyazaki, le grand patron des studios, il est conçu comme un hommage à son propre père qui était lui-même ingénieur.
Un chef d'oeuvre d'un tout autre genre qui montre que les studios peuvent animer des films d'horizons totalement différents et pourtant tous très réussis.





2 - Princesse Mononoké





Allez, on revient vers du fantastique pur !
Empoisonné par un démon qui a attaqué son village, le jeune prince Ashitaka doit retrouver le Grand Esprit de la Forêt si il veut survivre. Mais sa quête s'avère bien plus difficile que prévu : en assistant à un combat entre Mononoké, élevée par des dieux loups depuis sa naissance, et Dame Eboshi, qui dirige une forge à l'orée du bois, il se retrouve mêlé dans une lutte perpétuelle entre deux clans : Mononoké et ses loups qui luttent pour la survie de la forêt et du Grand Esprit, et Dame Eboshi qui veut tout défricher pour agrandir sa forge. Tiraillé entre ses sentiments naissants pour la jolie sauvageonne et la sympathie que lui témoignent les habitants du village des forges, il doit choisir. Tuer le Grand Esprit pour obtenir le remède ou lui témoigner respect et admiration au risque de ne jamais le trouver ? Dépêche-toi, Ashitaka, le temps presse et le poison te ronge. Et Mononoké ne t’attendra pas...
On est à la deuxième place, et les choses commencent vraiment à se serrer : j'ai longtemps hésité à mettre le film à la première place. L'animation est parfaite, l'histoire intelligente et bien ficelée, avec une héroïne forte et indépendante. Les décors sont magnifiques, tout comme les costumes inspirés du Japon du Moyen-âge.
Seulement, on s'éloigne des créations studios ghibli traditionnels : Princesse Mononoké est assez violent et sombre, avec une pression psychologique assez importante autour du héros et une relation à la mort ( je tue avec facilité car la vie de mon ennemi n'a aucune valeur ) qui peut heurter les plus jeunes. Avec quelques scènes assez glauques ( on adore la tête du loup décapité qui se réveille et se déplace toute seule pour aller arracher le bras de la femme en face ) j'ai mis longtemps à apprécier le film à sa juste valeur. J'étais habituée à l'univers un peu plus "conte" des studios ghibli et ne m'attendais pas vraiment à une telle violence de la part d'Hayao Miyazaki. Un excellent film tout de même, incroyablement réalisé ( comme d'habitude je sais ) et très recherché.



1 - Le Voyage de Chihiro



Et voilà, on arrive à la première place du classement ! D'ailleurs, je ne suis pas la seule parmi les fans des films du studio à considérer "le voyage de chihiro" comme le film le plus abouti d'Hayao Miyazaki.
Lors de leur déménagement, Chihiro et ses parents se retrouvent perdus dans la campagne et découvrent un parc à thème abandonné. Alors que ses parents se restaurent dans ce qui ressemble à un étrange buffet à volonté, la fillette de dix ans, décidée à repartir au plus vite de cet endroit effrayant, par explorer les alentours et tombe sur un garçon qui lui ordonne de s'enfuir avant que le soleil ne se couche. Alors qu'elle coure retrouver ses parents, elle ne croise que deux énormes cochons empiffrés de nourriture... Coincée seule, dans un monde d'esprits où les humains ne sont pas les bienvenus, Chihiro va devoir se faire engager par la sorcière Youbaba et travailler d'arrache-pied pour sauver ses parents et retourner dans la réalité.
Je ne sais pas si c'est lié, mais Le Voyage de Chihiro est mon film préféré des studios et aussi le premier que j'ai découvert. Avec des trouvailles magnifiques et une histoire passionnante, j'étais à peu près sûre en écrivant cet article qu'il finirait à la première place. Tout est exécuté à la perfection : l'animation avec une foule de détails dans chaque plan, tous dessinés à la main ( seule la colorisation est effectuée à l'ordinateur ) des personnages en tous genres venant souvent directement de la mythologie japonaise, des décors foisonnants, tellement que même après au moins 12 visionnages, je remarque quelque-chose que je n'avais jamais vu avant. Quand on se rend compte du travail qu'il y a derrière chaque mouvement, chaque reflet sur un vêtement, on ne peut que tirer chapeau bas. Le Voyage de Chihiro, c'est Miyazaki et les studios au sommet de leur art. 





Et vous, quels sont vos films du Studio Ghibli préféré ? Je le redis, je les affectionne tous, et j'aurais également pu inclure dans ce top "Ponyo sur la falaise", "Mon voisin Totoro" "Arietty, le petit monde des chapardeurs" et évidemment mon bien-aimé "Princesse Kaguya" que j'ai décidé de ne pas faire apparaître en raison de son dessin un peu particulier. 
En tout cas, racontez-moi en commentaires !


A bientôt, 



Lu




crédit photo : google images pour la vignette de présentation et Giphy pour les gifs en tous genres.

Billets doux :

  1. Moi qui ne suis pas très manga (bon à part pokémon aha faut pas abuser !) tu m'as donné envie de m'y intéresser xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas vraiment manga non plus, même si j'ai eu ma période :) Mais on tellement loin du dessin commercial que je déteste ! C'est vraiment autre chose :)
      Bisous.

      Supprimer
  2. Je les ai presque tous chez moi, il ne manque que les derniers sortis :) Je les adore tous mais mes préférés sont : Le château dans le ciel, Kiki la petite sorcière, Ponyo sur la falaise, La colline au coquelicots et Nausicäa de la vallée du vent !
    Certains des films du Studio Ghibli sont pour les enfants mais certains ne le sont pas ! Mais ça ne m'a jamais dérangé, même enfant ! Bon, j'ai eu un peu peur à certains moments quand même !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore aussi "Ponyo sur la falaise" :) "Nausicäa et la vallée du vent" et "Laputa, le château dans le ciel" m'ont bien plu aussi mais je trouve qu'ils ont quand-même un peu vieilli, les dessins comme les histoires, qui sont à mon goût beaucoup moins abouties que celles dont je parle dans ce top :) Mais bon, on ne peut pas en vouloir en Studio, les débuts sont toujours difficiles, quel que soit le domaine !
      J'ai regardé presque tous les Ghibli étant enfant, et je n'en suis pas morte haha :) Mais j'avoue qu'en y repensant, je pense qu'il faut grandir un peu pour savoir apprécier "Princesse Mononoké", comme ici, ou encore "Le Tombeau des Lucioles" ( Le film le plus TRISTE que j'ai jamais vu, je pense que je ne le reverrais jamais tellement il me fout le moral à zéro )
      Bisous.

      Supprimer
    2. Hier j'ai re-regardé "Le château dans le ciel" et oui il a un peu vieilli, notamment par rapport au dessin mais il est abouti :)
      "Princesse Mononoké" n'est pas destiné aux enfants bien que je l'ai vu enfant ! Et oui, "Le tombeau des lucioles" est pour moi aussi le film le plus triste que j'ai pu voir !
      Bisous

      Supprimer
    3. C'est vrai que le scénario du Château dans le ciel est vraiment bien, c'est dommage que le dessin ai pris de l'âge... Mais c'est comme ça ! Moi aussi j'ai vu Princesse Mononoké étant enfant et j'ai vraiment regretté par la suite haha :)
      Bisous.

      Supprimer